Au tout début de notre aventure, on vous avait dit qu’on souhaitait mettre le partage au centre de nos voyages. On vous avait d’ailleurs parlé de l’idée qu’on avait eue de travailler avec un collège de notre région pour échanger avec les élèves de deux classes de cinquième en leur racontant nos péripéties et nos découvertes, sur les routes d’Amérique du Sud. Huit mois plus tard, on a eu l’occasion de les revoir à trois reprises. Discussions, questions, rires et grosses émotions, on a adoré ça. Les élèves se sont montrés curieux, surpris, intéressés. Et on a pu profiter de leur bonne humeur contagieuse ! Du coup, puisque cette partie de notre aventure était aussi à vocation pédagogique, avec leur enseignante, on a choisi de leur proposer de participer à un exercice vraiment compliqué : rédiger des poésies à partir de photos de paysages qu’on a nous-même prises sur place. Pas facile ! Une semaine plus tard – pour notre dernière séance avec eux – on est revenus les voir pour les écouter nous lire leurs poèmes. Vous êtes curieux de découvrir le résultat ? On a sélectionné les poèmes qu’on a préférés. Ça se passe dans les lignes qui suivent !


Coucher de soleil Almafuerte

Almafuerte

Cette photo, on l’a prise à Almafuerte, en Argentine, au moment du coucher de soleil. On cherchait un spot où dormir, on est passés au-dessus d’un barrage, et on a vu ça. Quelques minutes d’arrêt à contempler un spectacle impressionnant ! Ça a donné de l’inspiration à plusieurs élèves !

La nature arrive – Yacine

Dans l’image, le lac est grand,

Couleurs, nuages colorés,

Le soleil, de couleur foncée,

Le ciel violet est très puissant.

Les ombres vertes sont très petites,

Lac coloré par le reflet,

Le ciel fait penser à l’été,

Cette photo est très jolie.

Une soirée inoubliable – Prisca

Soirée à deux ensoleillée,

En regardant les doux nuages,

Ils laissent des traces de leur passage,

Le dégradé s’est dévoilé.

Au centre de ce spectacle,

Le soleil fait son coup de grâce,

Son dégradé si coloré,

Ses couleurs comme un miracle.

Le ciel, la terre et le lac – Soufian

Le ciel est multicolore,

Avec le reflet du ciel rouge,

Les petites vagues qui bougent,

L’arrière-plan, comme de l’or.

Et l’étendue d’eau semble vaste,

Que l’on dessine sur le tableau,

Dans les nuages ou bien dans l’eau,

Là, la silhouette de l’astre.


Perito Moreno

Perito Moreno

Le Perito Moreno, à El Calafate. Sûrement l’une des choses les plus impressionnantes qu’on ait vues pendant notre roadtrip en Argentine. Un colosse de glace, devant lequel on se sent vraiment tout tout tout petit. Forcément, ça a aussi donné des idées à plusieurs élèves !

Glacier Turquoise – Médina

Sur l’eau bleu ciel le glacier fond,

Autour, les buissons font barreaux,

Un barreau naturel et beau,

Naturelle, cette eau a un don.

Un don très beau et apaisant,

Là, où il n’y a pas de bruit,

A part le beau glacier qui crie,

Ce don naturel est plaisant.

L’immensité – Victoria

La végétation semble dense,

Avec des petits arbres verts,

Et des montagnes à cœur ouvert,

Là, une étendue d’eau immense.

Glace, ta blancheur éternelle,

Et l’eau, certainement glacée,

Les nuages sur le côté,

Le ciel bleu-vert est donc réel.

Le joli paysage – Chaina

Oh, plus grand des jolis glaciers,

Avec ta neige dégringolante,

Et ton eau qui est glaçante,

Et ta montagne élevée.

Petits arbustes bien taillés,

Fond ! Glacier rempli de ciel bleu,

Tes petites étincelles,

Et mon souffle en est coupé.


Route de l’Altiplano

Altiplano

A la fin de notre périple au Chili, en plein désert d’Atacama, on s’est rendus au lago Miscanti, l’un des lacs de l’Altiplano. Si ce paysage était complètement fou, on a préféré proposer aux élèves une photo de la route qui y mène : une longue ligne droite vers l’Argentine, un vent latéral très fort, les chaînes de volcans tout autour de nous, et cette plaîne colorée, terrain de jeu des vigognes et nandous. Roadtrip spirit !

Poésie – Clara

Le ciel est d’un bleu dégradé,

Les beaux nuages, évanescents,

Tel les talents hypnotisants,

D’un océan d’une telle beauté.

La route à travers la campagne,

Les lignes sont vraiment très jaunes,

Comme un chou, poussin, dans la faune,

Traversant les hautes montagnes.

L’altiplano – Léa

Longue route noire et jaune,

Avec des nuages, un ciel bleu,

Découvrant la couleur des yeux,

De la flore mais pas de faune.

Deux montagnes comme des clones,

L’altiplano qui se découvre,

Comme une fermeture qui s’ouvre,

Les montagnes en forme de cône.


Désert d’Atacama

Atacama

Une photo qu’on a prise lors du coucher de soleil sur le désert d’Atacama qu’on a admiré depuis la grande dune de la Vallée de la Lune. Les couleurs, le sable et les contrastes ont inspiré Maxence !

Le désert – Maxence

Oh, désert aride sablé,

Avec ta lune minuscule,

Tes routes dans la péninsule,

Et qui sont pleines de danger.

Avec ton ciel magnifique,

Qui sera pour toujours merveille,

A l’heure où les gens se réveillent,

Aux superbes couleurs magiques.


Plage Chiloé Puñihuil

Chiloé

Ce soir là, non seulement on a dormi à quelques centaines de mètres de la réserve de pingouins de Puñihuil, sur l’île de Chiloé au Chili, mais on a aussi eu le droit à un magnifique coucher de soleil dans cette petite crique de pêcheurs. Au travers de leurs poèmes, Dounia, Maxime et Sarah nous invitent à profiter de cet endroit !

L’île Chiloé – Dounia

Chiloé, l’île fait rêver,

L’eau qui est bleue et transparente,

Du bateau, la vitesse augmente,

Les deux îles sont arborées,

Le ciel bleu s’est éclairé,

Le petit bateau est parti,

Le petit bateau est joli,

Le ciel bleu est ensoleillé.

Chiloé – Maxime

L’eau douce semblable au miroir,

La rive, couleur orangée,

Scintille aux couleurs de l’été,

Soleil couchant, nuages rares.

La sublime végétation,

De grands arbres verts apparent,

Les oiseaux y vivent, chantant,

Un grand bassin pour les poissons.

L’île du Pacifique – Sarah

Sur l’île nommée Chiloé,

La mer peu orangée reflète,

Le ciel dégradé qui guette,

Le sable brun qui reposait.

La vieille coque du bateau,

S’avance petit à petit,

Tout près de l’île riquiqui,

Car elle ne peut rester sur l’eau.


Beaucoup d’émotions, un vrai partage

On a été complètement scotchés à la lecture de ces poèmes. Au-delà de l’exercice – les élèves nous ont vraiment impressionné ! – ce qu’on a vraiment adoré, c’était le fait de pouvoir échanger avec des jeunes élèves et répondre à leurs questions. Les voir s’être appliqués pour bien faire cet exercice, les entendre nous lire ce qu’ils avaient écrit à partir de nos photos, c’était un sentiment très fort. On a tout d’un coup l’impression d’avoir réussi à créer un vrai partage. On espère qu’ils se souviendront de nous, et que, peut-être qu’à un moment de leur vie, ils repenseront à ces instants-là en se disant « hé, c’est vrai qu’ils nous avaient dit que c’était génial de vivre un roadtrip comme ça », et qu’ils prendront à leur tour la route. En tout cas, nous, on n’est pas prêts de les oublier ! Et ça, c’est quelque chose d’assez indescriptible.

À propos de l'Auteur

29 ans, passionné de photos, de nouvelles technos et de voyages, je viens du Nord de la France. Citoyen du monde (j'aime bien le terme !), j'adore le plein air, les randonnées en montagne, les promenades le long des plages... Connectés Déconnectés, c'est un projet qui me passionne dans toutes ses dimensions. Un an de découvertes, de fun et d'aventures, avec Aude et Hyouki !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer