image

Sur la route, pour préparer des vacances ou juste pour le fun, on vous propose aujourd’hui un petit top 5 des chansons françaises qui font voyager. Ouais ouais, rien que ça ! On s’est bien amusés en écrivant ce top. On s’est aussi aperçu de la richesse du répertoire de l’hexagone pour nous emmener en voyage et nous faire rêver! Aude pourrait sûrement vous dire que j’ai beaucoup (trop) chanté. C’est peut-être un peu vrai, mais vous allez voir, à la fin de cet article, vous chanterez aussi!

1. Week-end à Rome – Etienne Daho

On commence fort notre top 5, avec un Etienne Daho au top de sa forme en 1984 qui nous emmène en Italie, le temps d’un week-end. Il a envie de quitter la grisaille et la pluie (et on le comprend en ce moment, on ferait bien pareil !) pour s’échapper dans la capitale. Dans la capitale et autour d’ailleurs. « Florence, Milan, si y’a le temps », il nous le dit Etienne, il a un itinéraire ! Une coupe de beau gosse, une allure décontractée, lunettes de soleil sur sa Vespa, ou au calme au bord de la piscine…. Il a la classe Etienne Daho!

Un week-end « rital » pour s’échapper de la monotonie, et profiter de la dolce vita. Une invitation pour un roadtrip à la cool, comme on les aime, en amoureux. Un citybreak d’un peu moins de 4 minutes qui donne envie de partir! La notte la notte!

2. Capri, c’est fini – Hervé Villard

Retour vers le futur mais on reste en Italie avec Hervé qui nous parle de ses problèmes de cœur en 1966. Direction le sud de l’Italie et l’île de Capri! Petit pull, col de chemise propre, Hervé Villard est triste. Les paroles sont minimalistes, mais elles restent en tête. On vous laisse profiter !

L’amour et l’Italie, c’est un cocktail qui fonctionne bien dans la chanson française. Lors de notre roadtrip en Italie (dont on vous parlera prochainement), on n’avait pas eu l’occasion de passer par Capri. On avait par contre découvert le Nord de l’Italie, et notamment Vérone et Venise, deux autres villes qui évoquent l’amour, et qui sont toutes les deux magnifiques. L’ambiance, le rythme de vie, la cuisine, l’architecture… On avait tout aimé ! Les deux villes sont différentes, mais partagent ce petit quelque chose qui vous marque quand vous découvrez les grandes villes du nord de l’Italie. Vérone, c’est la ville de l’amour impossible, de Roméo et Juliette, des Capulets et des Montaigus. On y a vu le balcon de Juliette et sa statue, mais on a préféré sa jolie place avec son campanile, la douceur de son atmosphère, ses odeurs, son soleil…

On a eu un vrai coup de cœur (sans jeu de mots !) pour Venise, et à chaque fois qu’on y repense, c’est un petit goût d’y retourner qui nous reprend. L’envie de retourner flâner du côté de la place San Marco, explorer le Palais des Doges, ou simplement se perdre dans les petites rues sinueuses qui composent Venise, en dégustant une glace de chez Venchi ou Grom! Les canaux, les vieilles bâtisses, pas de voitures, le soleil et la plage… Un cadre idéal pour les amoureux de voyages, et les amoureux tout court. Une ville où il y a trop de monde, mais qui est tellement belle qu’on lui pardonne!

C’est qu’il nous inspire Hervé Villard ! 🙂

3. Voyage Voyage – Desireless

On était OBLIGÉS de faire figurer Desireless dans notre top 5. Le leitmotiv de cette chanson, c’est le voyage sous toutes ses formes. Le voyage plus loin que la nuit et le jour, rien que ça. C’est aussi une chanson qu’on a entendu deux fois pendant notre roadtrip en Amérique du Sud : à El Chalten en Argentine, dans un tout petit supermarché, et sur la route entre Antofagasta et San Pedro de Atacama, au Chili. Les deux fois, on a dû se pincer pour être sûrs de ce qu’on entendait (non pas qu’on rêve de Desireless, n’allez pas vous faire des idées, mais je vous assure que c’était une grosse surprise). Visiblement, la chanson s’est bien exportée en Amérique du Sud. La French Touch, le projet capillaire incompris, le kitchissime assumé du clip… Forcément ça fait son effet.

Desireless nous emmène un peu partout dans le monde. Sur les dunes du Sahara, sur le Gange, des îles Fidji au Fujiyama, côtoyer les pluies d’Equateur, les vents d’Espagne, le long d’un fleuve sacré indien et même sur l’Amazone… C’est le tour du globe qui nous attend dans cette chanson. Un peu plus de quatre minutes d’aventures!

N’empêche qu’à chaque fois qu’on entend cette chanson, on ne peut pas s’empêcher de la chanter (enfin surtout moi), et elle nous donne envie de reprendre la route pour découvrir de nouvelles contrées! Plus loin que la nuit et le jour, on vous le dit!

4. Les lacs du Connemara – Michel Sardou

Un grand classique mais malheureusement, pas de clip officiel ! Par contre, après ça, impossible de ne pas avoir envie de partir direction l’Irlande pour découvrir la région dont parle cette chanson (si ? non, franchement, avouez !). Michel Sardou nous parle d’une terre brûlée, qui vit au temps des Gaels et de Cromwell, où on vient chercher le repos de l’âme. Une grosse voix, une musique un peu dramatique… Vous voilà autour des lacs du Connemara ! Rien qu’à l’entendre (et avec un peu d’imagination), on en voit les couleurs, on en sent la quiétude, on imagine l’atmosphère. Tiperrary, Ballyconnelly, Galway… Rien que les noms donnent envie de partir et évoquent à eux seuls des terres de légendes, qu’on découvre au rythme des châteaux, des plaines, des grands lacs et des falaises ! Franchement, ça y est, vous avez envie de partir en l’écoutant ? Toujours pas ? Faites un tour par-là si ça n’est pas le cas, ça finira de vous convaincre ! De l’abbaye de Kylemore aux falaises des îles d’Aran, en passant par les côtes et, évidemment, les lacs… il y en a pour tous les goûts dans la région !

La reconnaissance de la région du Connemara envers Michel Sardou est telle qu’en 2011, l’ambassadeur d’Irlande l’a même fait citoyen d’honneur, en remerciement pour cette chanson. Un titre à mettre sur une compile pour un roadtrip aux pays des Celtes, et à apprécier avec une Guiness à la main !

5. Emmenez moi – Charles Aznavour

On termine par un classique, une ode au voyage, à l’aventure, au grand départ. La promesse d’un ailleurs plus agréable, où on ne cherche qu’à vivre mieux une vie plus simple. C’est Charles Aznavour qui nous emmène, en 1967 pour la première fois (s’il fallait montrer que les envies d’ailleurs remontent!). Il nous emmène au bout de la Terre, au pays des merveilles, rien que ça. La chanson sent bon le désir de voyager au loin. Loin d’une vie bien classique, sous les ciels du Nord. Loin d’un quotidien un peu morose. Loin, et sans autre bagage que le cœur libéré. Une envie d’ailleurs qui fait forcément quelque part un peu écho à tous les voyageurs qui ont choisi de vivre leur vie plutôt que celle qu’on voulait qu’ils vivent, et qui sont partis sur les routes découvrir, rencontrer et s’enivrer des trésors du monde. Quand on l’écoute, c’est bien ces sentiments là qui résonnent en nous !

On aurait pu aussi vous parler de Clandestino, de Manu Chao, de Santiano d’Hugues Aufray, ou de Voyage en Italie par exemple, de Lilicub… Le répertoire de la chanson française dédiée à la thématique du voyage est plutôt fourni, et peut vous permettre de patienter entre deux aventures, où vous accompagner pendant votre périple! On espère que vous apprécierez, nous, on adore! Ça y est, vous chantez?

D’ailleurs, c’est quoi vous vos chansons françaises préférées pour voyager?

Ça peut vous intéresser

7 fun facts sur les routes d’Argentine Les routes d'Argentine sont magnifiques. Elles sont toutes droites, très longues, très colorées. Quand on les emprunte, on se croit parfois seul au mo...
Vivre l’aventure ! Ce billet, c'est une ode à l'aventure, au départ, à l'audace. Parce qu'il y a des rêves qui méritent d'être vécus. Mais aussi parce que c'est parfois ...

À propos de l'Auteur

29 ans, passionné de photos, de nouvelles technos et de voyages, je viens du Nord de la France. Citoyen du monde (j'aime bien le terme !), j'adore le plein air, les randonnées en montagne, les promenades le long des plages... Connectés Déconnectés, c'est un projet qui me passionne dans toutes ses dimensions. Un an de découvertes, de fun et d'aventures, avec Aude et Hyouki !

2 Commentaires

  1. « aux Champs-Élysées » ! De Joe Dassin. On ne sait pas pourquoi mais on la fredonne très souvent.

    • Ah, c’est vrai que c’est une chanson qui a tendance a bien rester en tête ! Des paroles simples et un air joyeux, il en faut pas plus parfois pour qu’une chanson revienne souvent 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer