Top 10 Chili

Déjà 3 semaines qu’on est rentrés en France maintenant. Mais après avoir passé 2 mois au Chili, on revient sur ce qui nous a marqué dans ce pays magnifique, tout en long. De Chiloé jusque San Pedro de Atacama, on a adoré le Chili. On vous propose dans l’article d’aujourd’hui notre top 10 des choses qui nous ont surpris, amusé ou étonné pendant cette longue traversée. Des fun facts qui te font dire « pas de doute, je suis au Chili » ! On embarque ?

1. Toutes les villes ont une Plaza de Armas (ou presque)

Comme la Plaza San Martin pour les Argentins, la Plaza de Armas pour les Chiliens, c’est généralement LA place centrale de la ville ou du village. Très hispaniques, on adore ces places, véritables lieux de rendez-vous et de vie. On y croise des personnes de tout âge, qui pratiquent toutes sortes d’activités : faire du skate, jouer aux échecs ou simplement tailler le bout de gras en parlant de tout et de rien. En général, la Plaza de Armas est arborée de palmiers, bien fleurie, et comme le ciel bleu est souvent de la partie, ça donne vraiment quelque chose de sympa!

Santiago Plaza de Armas

2. Coca-Cola est PARTOUT

De Chiloé à la Vallée de la Lune, du Pacifique à la cordillère des Andes, Coca-Cola est littéralement partout. La moindre petite échoppe du petit village perdu vend du Coca. Et souvent, son enseigne lui a été offerte par Coca-Cola. C’est hallucinant. D’ailleurs, la consommation de Coca est ici impressionnante. On voit autant des petits enfants en boire, que leurs grands-parents. Drapeaux devant les petites épiceries, affiches géantes, bouteilles de 3L, promotions de dingue sur les sodas… On n’échappe pas à Coca-Cola au Chili. Même certaines eaux du pays appartiennent au géant américain. Coca, Nestlé et Lays ornent les devantures des magasins partout dans le pays. Sûrement un héritage des Chicago Boys et de l’époque de Pinauchet.

3. Tu peux commander des completos, des churrascos et des hamburguesas (mais principalement des completos!)

En plus de Coca-Cola, on trouve forcément aussi beaucoup de fast-food dans les grandes villes du Chili. McDo, Burger King, KFC, mais aussi des plus locaux, comme Doggis ou Juan Maestro. Malgré toute ces chaînes, ce qu’on trouve quasiment n’importe où au Chili, même dans les plus petits villages, c’est des micros fast-food qui vendent les… COMPLETOS!

Completo Santiago Chile

Une vraie institution le completo. Un hot-dog qu’on choisit soit accompagné de choux et de tomates, soit d’avocat et de tomates. Une ligne de mayo maison au dessus, éventuellement accompagnée d’une ligne de ketchup et d’une ligne de moutarde, et y’a plus qu’à se régaler!

Par contre, vous allez vite comprendre pourquoi on vous donne systématiquement une serviette avec le completo… Difficile de le manger sans se repeindre le visage (et la barbe!). À essayer absolument, bien plus à notre avis que les churrascos!

4. Tu fais le plein chez Copec

Pas besoin de sortir de votre véhicule pour le remplir d’essence, dans toutes les stations, il y a des pompistes. Ils vous proposeront généralement en plus de nettoyer votre pare-brise. Et si on trouve des stations essences Petrobras et Shell aussi un peu partout dans le pays, la chaîne phare, c’est bien Copec. Primero en servicio, c’est comme ça qu’ils se définissent. C’est vrai qu’en général, les stations (surtout celles le long des autoroutes) sont géniales si vous faîtes beaucoup de route. Bien équipées, des toilettes propres, du Wifi et surtout (le Graal du roadtripper) : des douches!

DSC07576_GF_GF

En plus, les employés des Copec sont sympas et on peut très souvent y faire sa vaisselle (et ça aussi c’est top en roadtrip!).

5. Les personnes que tu croises ont généralement de l’embonpoint

Coca-Cola, fast food et completos, ça n’est pas franchement l’idéal pour le régime. Les Chiliens aiment bien manger, et ça se voit. On a croisé énoooooormément de personnes en surpoids. À Santiago, le phénomène est encore plus flagrant. Et pourtant, cela peut aussi paraître un peu surprenant parce qu’il n’est pas rare que les Chiliens se contentent d’un once le soir, un genre de petit déjeuner pour nous, avec simplement une tasse de café ou de thé accompagné d’un morceau de pain avec un peu de beurre, de marmelade, d’avocat ou de tomates. En revanche – ceci pouvant expliquer cela – le pays fait parti des plus gros consommateurs de pain au monde!

6. Tu trouves du mote con huesillo dans tout le pays

Une boisson géniale quand il fait chaud et qu’on trouve dans tout le pays : le mote con huesillo. À base de blé cuit (le mote) et de pêches séchées (le huesillo), il s’achète dans les petites épiceries, ou dans des micros-stands, dans tous les villages du Chili. Une boisson nationale dont le principe est de faire cuire la pêche dans une eau très sucrée, puis de servir ce jus très frais accompagné de blé cuit dans le fond du verre, et d’une ou deux pêches. La recette vous paraît surprenante? C’est normal! Mais c’est aussi plutôt sympa à déguster!

C’est tellement typique du pays qu’il y a même une expression qui dit más chileno que el mote con huesillo (plus chilien que le mote con huesillo). Et vous trouverez sûrement plusieurs rois du mote : c’est un titre que les vendeurs se partagent en général!

7. Il peut y avoir 12 personnes dans une voiture avec 5 sièges sans que ça ne choque personne

Il y a bien un code de la route, des panneaux et des règles à respecter au Chili. Mais la règle de base (qui est la même dans un peu toute l’Amérique du Sud), c’est : ne cause pas d’accident et évite de te faire rentrer dedans. On peut y ajouter un complément : le plus gros véhicule a la priorité, ou le plus ancien.

On comprend vite du coup que sur les routes, ça peut parfois être un peu l’anarchie. Mais globalement, tout le monde s’en sort plutôt bien!

Et si sur les routes, c’est un peu l’anarchie, c’est pareil dans les voitures. On a déjà régulièrement vu des voitures bondées au Chili. 8 personnes dans une fourgonnette avec seulement 3 places assises? Ça passe! (histoire vécue). 12 personnes dans une voiture pour 5? Pas de soucis, il suffit de se serrer un peu! (et qu’il y ait une majorité d’enfants). La capacité à faire rentrer plus de passagers que prévu sur la carte grise est assez impressionnante, et on pourrait croire à un sport national.

8. Les locaux ponctuent leurs phrases de po

En arrivant au Chili, vous allez voir que l’espagnol est un peu différent ici. Non seulement parce qu’il y a une forme d’argot local, le Chileno, mais aussi parce que les Chiliens ponctuent facilement leurs phrases par des po, cousins des pe péruviens. Un « si pooooo » ici, c’est un peu comme dire chez nous « ouais hein » chez nous. En plus du po, vous découvrirez aussi le « catchai? » qui est une forme de « tu vois quoi?« . Et finalement, le fameux et très populaire « weon« . Un équivalent de « couillon » ou de « ma couille » selon qu’il est dit à un ami ou à une personne qu’on veut insulter. Tout ça, ça fait parti du charme du Chili!

9. Argentins, Boliviens, Péruviens… les Chiliens ne s’entendent pas avec les voisins !

L’histoire moderne de l’Amérique du Sud depuis la colonisation par les Européens a quand même eu le temps de laisser des traces, après quelques conflits. Et si les Chiliens ne sont pas forcément très appréciés de leurs voisins, c’est réciproque. La faute à la guerre du Pacifique (remportée par le Chili) entre 1879 et 1884 et un second conflit, qui a opposé l’Argentine à l’Angleterre pendant la guerre des îles Malouines (les voisins argentins reprochent aux Chiliens d’avoir fourni des renseignements aux Anglais plutôt que de se battre à leurs côtés). Sur un fond de fierté nationale importante, ça aboutit à un point de vue en général plutôt négatif des Chiliens envers les pays frontaliers. Pas glop !

10. Les Chiliens sont ADORABLES (et fous des chiens)

Pendant nos 2 mois sur le territoire chilien, on a toujours rencontré des personnes hyper gentilles. Des gens adorables, souvent souriants, qui montrent une résilience à toute épreuve dans un pays magnifique mais pas toujours facile à vivre : salaires bas, éducation supérieure privée, pays avec l’activité sismique la plus forte au monde, et quand ce ne sont pas des tremblements de terre, cela peut aussi être un volcan qui entre en éruption puisque le Chili concentre à lui seul 5% des volcans du monde… Et pourtant, malgré tout ça, les Chiliens restent optimistes et toujours prêts à aider. Une belle leçon pour nous autres!

chili chien enfant

En plus de ça, ils sont vraiment fous des chiens, pour notre plus grand bonheur. On ne compte plus le nombre de fois où on s’est fait arrêter dans la rue pour échanger quelques mots sur Hyouki, ou alors simplement les que lindo, que hermoso, ooooohhhhh mira el perro! (dans l’ordre, qu’il est mignon, qu’est-ce qu’il est magnifique et oooohhhhhh regarde le chien!). Franchement, c’est vraiment agréable et on sent que c’est sincère. Hyouki adore ça, jouer la star. Et nous, ça nous donne l’occasion de discuter et de rencontrer des locaux.

Il y a aussi des chiens partout au Chili, aussi adorables que les locaux. Les chiens ne sont à personne, mais sont à tout le monde. Ils viennent vous saluer, demander quelques caresses, jouer un peu avec Hyouki, et ils s’en vont!

 

Cette liste n’est pas exhaustive. On aurait aussi pu vous dire que le Chili, c’est aussi être en permanence à maximum 200 km du Pacifique ou de la Cordillère, que le Chili, c’est faire la queue 3x dans les magasins (quand on achète, quand on paie et quand on retire ses biens), c’est prendre un ticket comme chez le boucher pour acheter du pain ou aller chez le notaire (et même dans les administrations), que le Chili, c’est croiser des piétons, des joggueurs ou des vélos sur l’autoroute et enfin que le Chili, c’est aussi voir d’énormes pélicans, des lions de mer ou des condors un peu partout, sans que ça ne paraisse surprenant pour personne. Mais surtout, on vous dit que le Chili, c’est un super pays à visiter, plein de diversité, très accueillant, toujours très sauvage et… réellement magnifique!

Ça peut vous intéresser

7 fun facts sur les routes d’Argentine Les routes d'Argentine sont magnifiques. Elles sont toutes droites, très longues, très colorées. Quand on les emprunte, on se croit parfois seul au mo...
La découverte de Córdoba Pour poursuivre notre aventure en Argentine, la route vers Buenos Aires nous a emmenés à Córdoba! Une ville magnifique, qu'on a adoré parcourir. Mais ...

À propos de l'Auteur

29 ans, passionné de photos, de nouvelles technos et de voyages, je viens du Nord de la France. Citoyen du monde (j'aime bien le terme !), j'adore le plein air, les randonnées en montagne, les promenades le long des plages... Connectés Déconnectés, c'est un projet qui me passionne dans toutes ses dimensions. Un an de découvertes, de fun et d'aventures, avec Aude et Hyouki !

2 Commentaires

  1. Nous avons adoré vos récits et vos photos on en a plein les yeux et on rêve ! Bisous à vous trois.

    • Merci ! On a encore plein de choses à raconter, on va essayer de tenir le rythme d’un article par semaine, et de temps en temps un en plus le weekend 🙂
      En tout cas, votre message nous fait bien plaisir !
      Bisous !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer