Sur les recommandations de Gaston et Araceli pendant notre parenthèse à Córdoba, nous avons consacré nos quelques journées suivantes à explorer les alentours de la deuxième plus grande ville d’Argentine. On vous emmène aujourd’hui vivre un 9 décembre hallucinant à Jesús María et faire une escapade dans un village suisse perché dans les montagnes d’Argentine!

La fête de la Vierge

Alors que l’on parcourait Córdoba avec nos deux amis locaux, ils nous ont expliqué pourquoi on ne trouvait que peu de décorations de Noël dans les rues et les vitrines: elles sont en général mises en place après la fête de la Vierge, le 9 décembre. La fête qui correspond à l’Immaculée Conception chez nous. Un rapide coup d’œil au calendrier nous confirme que le 9 décembre, c’est bien le lendemain!

Après avoir passé une partie de la journée à Córdoba, on décide finalement d’aller découvrir la ville de Jesús María, réputée pour son ancien domaine jésuite reconverti en musée, parfaitement conservé. La ville est située à 55 km au Nord de Córdoba.

 

On arrive sur le coup de 17h pour découvrir une ville… fantôme! Personne dans les rues, quasiment aucune voiture, et un fond musical religieux diffusé par des hauts parleurs dans toute l’avenue principale. Ça pose l’ambiance!

Personne dans les rues, cantique et ciel gris, le drôle d’accueil à Jesús María

On poursuit quelques centaines de mètres pour découvrir un premier groupe de personnes qui descend la rue. Puis un second, dans la même direction. Et de plus en plus de monde, même des gauchos sur leurs chevaux. Ils semblent tous aller au même endroit, et comme on est curieux, on suit cette file. On tombe alors sur une foule immense, groupée autour de quelques camionnettes. On se gare et on descend de voiture. Et en s’approchant, on découvre que chacun de ces pickups embarque en fait une statue de la Vierge. Mais surtout, on découvre une foule de plusieurs centaines de gauchos sur leurs chevaux, en habits traditionnels.

Une dame m’explique que toute la ville s’est rassemblée pour honorer la Vierge et que la procession va commencer pour traverser la ville jusque l’église. Nous voilà embarqués dans une marche hallucinante, complètement par hasard. Une aventure inattendue et surprenante. Après avoir remonté l’avenue au son des Je vous salue Marie (voilà pourquoi il y avait tous ces hauts parleurs!), la procession s’arrête pour laisser les gauchos défiler au galop devant toute la foule. Un autre moment impressionnant et hors du temps.

Voyager Argentine Jesus Maria Gauchos

Jesus Maria Gauchos Argentine Chien Voyage

La procession reprend finalement en direction de l’église, où l’on termine la soirée dans une grande messe en plein air pendant laquelle on ressent une vraie ferveur. Quelque chose de surréaliste : les prières de toute la foule, les chants accompagnés d’une guitare avec des tonalités andalouses, les enfants qui jouent dans ce grand tas de cailloux à quelques mètres de là. On a encore une fois eu de la chance.

Argentine Voyager Messe plein air

Le musée jésuite national de Jesús María

Le lendemain, on visite comme prévu le musée Jesuítico Nacional (le musée Jésuite National), qui vaut en effet le détour. On apprend comment les jésuites sont arrivés dans la région, comment ils ont converti les populations locales, comment ils ont été finalement interdits et répudiés parce qu’ils devenaient trop puissants et comment ils ont pu malgré tout être réhabilités au sein de l’Eglise Catholique. Tout ça en espagnol, pas d’explications en anglais.

Une visite intéressante, qui reflète bien l’importance et l’influence de la compagnie de Jésus en Argentine et sa place dans le paysage historique et culturel de la région.

La Cumbrecita, ce village suisse perdu dans les montagnes d’Argentine

On se décide à reprendre la route le jour d’après en direction d’un village qui nous a été là aussi recommandé par Gaston et Araceli : la Cumbrecita, un village muy lindo (comprenez hyper mignon) d’après ce qu’ils nous en ont dit. Le village est piéton, il est perché dans les montagnes au Sud Ouest de Córdoba et les photos qu’ils nous en ont montrées ont fini de nous séduire.

 

À notre arrivée, on découvre un petit village complètement en décalage avec les premières villes d’Argentine qu’on a parcourues : des chalets, la forêt partout, des chocolats, de la bière… On a plutôt l’impression d’être en plein cœur du Tyrol autrichien, ou des Alpes suisses! On voit même des drapeaux allemands qui montrent que la plupart des restaurants et brasseries savent parler la langue de Goethe.

Surtout, aucune voiture. On lâche Hyouki pour son plus grand bonheur et on suit les quelques sentiers qui nous emmènent voir une mini-cascade, une rivière et une dernière cascade, cette fois plus imposante. Si les nuages et l’orage menacent et que quelques gouttes se font sentir par moment, le grand air et le peu de touristes nous encouragent à poursuivre. On apprécie cette promenade ensemble. A notre rythme, tranquillement, simplement à aller et venir pour découvrir ce petit village. Cela nous rappelle nos vacances à Saint-Sorlin d’Arves ou aux Ménuires, à 15000 km d’ici. On prend même le temps de tremper nos pieds (en gardant les tongs de mon côté, la grande classe) dans une eau glacée qui n’empêche pas Hyouki d’avoir envie de s’y baigner!

C’est finalement autour d’une glace (artisanale, au chocolat suizo, s’il-vous-plaît) qu’on terminera cette escapade surprenante. Surprenante à tel point qu’on se pose forcément la question des origines d’un village qui détonne tant avec les couleurs locales, perdu au fin fond de la montagne et qui aime afficher ses racines allemandes. Et on pense à l’histoire, aux vagues migratoires de natures différentes, à ses pionniers qui ont voulu recréer un petit morceau de chez eux. Mais en fait, peu importe. Le temps a fait son œuvre, et c’est maintenant bien un village d’Argentine, simplement différent. En tout cas à nos yeux. Les Argentins semblent l’adorer pour y passer une journée, un week-end ou leurs vacances. Et nous aussi, on l’a adoré!

Ça peut vous intéresser

Voyager au Chili avec son chien Vous avez envie de dépaysement, d’histoire, de culture, de nature et de grands espaces ? C’est ce que le Chili va vous offrir ! En plus, vous avez de ...
La découverte de Córdoba Pour poursuivre notre aventure en Argentine, la route vers Buenos Aires nous a emmenés à Córdoba! Une ville magnifique, qu'on a adoré parcourir. Mais ...

À propos de l'Auteur

29 ans, passionné de photos, de nouvelles technos et de voyages, je viens du Nord de la France. Citoyen du monde (j'aime bien le terme !), j'adore le plein air, les randonnées en montagne, les promenades le long des plages... Connectés Déconnectés, c'est un projet qui me passionne dans toutes ses dimensions. Un an de découvertes, de fun et d'aventures, avec Aude et Hyouki !

3 Commentaires

  1. Bravo à vous deux pour nous emmener avec vous dans ce superbe voyage, les photos sont superbes les commentaires bien pensés c’est vivant et nous rêvons ! Mais en ce jour n’oublions pas de souhaiter un bon anniversaire à Aude avec des bises affectueuses. encore bravo à vous deux !

  2. Bon anniversaire Aude

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer