On se lance ! Roadtrip quitter son job - tour du monde partir de son entreprise

Point préalable à votre aventure, l’étape qui consiste à quitter son job est importante et elle doit être bien préparée. C’est ce qu’on aborde dans cet article : comment bien gérer le départ de votre entreprise pour vous inscrire dans les bonnes modalités, et comment de mon côté ça s’est passé.

C’est parti !


Préparer votre entreprise (et vos proches) à votre démission

Première étape préalable, il vous faudra préparer correctement votre départ. Cette préparation, elle se fait à deux niveaux : pour votre entreprise, et pour vos proches qui seront peut-être parfois un peu inquiets. En tout cas, c’est ce que je me suis efforcé de m’appliquer dans mon cas.

 

Prévenir son entreprise

Pour que tout le monde s’y retrouve, j’ai vraiment voulu jouer le jeu en prévenant mon responsable suffisamment à l’avance pour qu’il puisse se retourner, se préparer à mon départ et me trouver un remplaçant. Le but, c’était de boucler l’ensemble des projets sur lesquels je travaillais. Et aussi par respect pour mes collègues, avec lesquels j’ai aimé travailler ces dernières années. Du coup, je souhaitais pouvoir partir sans mettre en difficulté personne, ni l’entreprise, ni eux (par effet de bord). Résultat, mon départ s’est plutôt bien déroulé et j’ai vraiment bénéficié d’un bon soutien de ma hiérarchie et de mes collègues (j’espère que certains me lisent ! 🙂 ).

En fait, ça s’est passé en deux temps. J’ai d’abord préparé le terrain en fin d’année dernière, en expliquant d’abord que j’avais un projet personnel qui me tenait à cœur et qui pourrait m’amener à partir de l’entreprise un jour. Ensuite, en avril (6 mois avant mon départ de l’entreprise), j’ai expliqué que mon projet devenait concret, les différents volets qu’il comportait, l’importance qu’il pouvait avoir pour Aude et moi. J’ai aussi expliqué que je préférais m’y prendre à l’avance, pour ne pas perturber le bon fonctionnement de l’entreprise et permettre de recruter un nouveau salarié. Et mon responsable s’est montré à la fois compréhensif et emballé par notre projet, en m’expliquant que même si c’était inattendu, il trouvait ça super intéressant. Sincèrement, je pense que c’est parce que j’ai joué la transparence que mon départ s’est vraiment bien passé. C’est vraiment un conseil que je peux vous donner : prévenez et préparez le terrain, ça sera d’autant plus simple ensuite pour partir et obtenir des conditions de départ plus favorables. Si à l’inverse je n’avais pas prévenu mon manager, je pense qu’il m’en aurait voulu (à juste titre parce que les recrutements ne sont pas toujours simples) et que je n’aurais pas pu espérer négocier mon départ comme je l’explique juste en dessous.

 

Démission tour du monde - quitter son job roadtrip - au revoir au revoir président
Au revoir, au revoir, président !

 

Préparer ses proches

On en parlera dans un prochain article, mais quand on annonce à ses proches qu’on va partir faire un tour du monde ou un roadtrip, il vaut mieux s’être préparé un minimum. L’un des étonnements qu’on entend souvent c’est « Ah bon, mais vous allez faire comment en rentrant ? » ou alors « Vous avez une bonne situation et un CDI et vous partez ? » ou même « Tu quittes ton entreprise malgré tous les avantages que tu as ? T’es pas bien ? ».

Préparez vous ! Et préparez les ! 🙂

Si encore une fois c’est difficile de faire des généralités parce que les situations sont très différentes, là-aussi jouez le jeu de la transparence. C’est ce qu’on a fait. Et ça s’est plus ou moins bien passé. Mais en tout cas, on a voulu jouer franc jeu, en essayant de rassurer et de montrer que c’était un projet réfléchi, et que la partie professionnelle était aussi préparée. A chaque fois, j’ai expliqué les modalités qui existaient, comment j’envisageais de partir de mon entreprise et comment je voyais notre retour. Je travaille dans l’informatique, et j’ai cette chance du coup d’être dans un secteur qui n’est pas trop impacté par le chômage. Du coup, je rappelais à chaque fois que je ne m’inquiétais pas trop parce que je suis souvent démarché par des cabinets de recrutement. J’ai aussi pris l’exemple d’un ami qui avait fait un tour du monde pendant 1 an et qui a retrouvé un emploi assez rapidement en rentrant. Pendant toute la préparation de notre projet, j’ai continué d’expliquer comment mes démarches pour partir se déroulaient, pour bien les rassurer. J’espère que j’ai réussi ! Et si c’est pas encore le cas, je réitère le message, ça va aller en rentrant 🙂

 

calm down - relax tour du monde - tranquille road trip - rassurer sa famille
Je dirai même « take it easy », ça va aller !

 

Quand les étoiles s’alignent

Par moment on a de la chance. Ça arrive, lorsque le timing est bon, que les conditions sont réunies… bref, que les étoiles s’alignent ! Ça a justement été le cas dans ma situation professionnelle lorsqu’on a décidé de mettre sur pied ce projet. En fait, mon entreprise venait tout juste d’annoncer un plan de gestion de compétences qui comprenait un volet de départ volontaire. Et ça tombait bien, parce que je réunissais les conditions pour pouvoir prétendre à ce plan de départ (même si ça a été un peu compliqué en fait, mais je ne m’y attarderai pas, ça n’est pas l’important). Autant dire que du coup, je n’ai pas eu besoin de réfléchir longtemps au cadre dans lequel j’allais m’inscrire pour quitter mon entreprise. Un plan de ce type, ça donne droit à l’ensemble des points positifs du départ conventionnel, avec en plus des modalités spécifiques et souvent plus avantageuses. Sur le plan financier ET sur le plan organisationnel.

Du coup grâce à ça, j’ai bénéficié de plusieurs avantages.

J’ai pu quitter ma structure avec un petit coup de pouce financier. Mais surtout, en rentrant, j’aurais le droit aux aides pour le retour à l’emploi, ce qui me permettra d’avoir un petit salaire puisque je compte créer une entreprise dans le monde de l’économie sociale et collaborative, mais on aura l’occasion d’en reparler. En tout cas, ça permet de partir un peu plus serein, en sachant qu’au retour on ne sera pas complètement sur la paille.

 

Quand les étoiles s'alignent - tour du monde - roadtrip - Voie lactée
La voie lactée, ça compte comme un alignement d’étoiles non ?

Par contre, comme je l’ai expliqué, j’ai vraiment voulu jouer le jeu vis-à-vis de mon entreprise et de mes collègues. D’ailleurs, c’est vraiment LE conseil si vous ne deviez en retenir qu’un par rapport à ce sujet : partez en bon terme avec votre entreprise, et respectez vos collègues lors de votre départ. C’est un projet personnel et humain, et même si on ne peut pas faire de généralités, dans mon cas ça a vraiment été perçu en tant que tel et j’ai vraiment bénéficié d’un accueil très favorable à chaque fois que j’ai expliqué ce qu’on souhaitait faire tous les 3.

En tout cas vous l’aurez compris, ça n’est pas toujours simple de choisir dans quel plan s’inscrire pour quitter sa structure. Mais si vous préparez bien les choses, ça devrait le faire.

Ça peut vous intéresser

Nos 5 coups de pression avant le départ Ca y est, nous sommes bien arrivés à Santiago du Chili. On vous parlera de notre arrivée et de la découverte de la ville dans le prochain article, mai...
Ce qu’il faut prévoir pour partir avec son c... Voyager c'est déjà toute une organisation. Et emmener son chien, ça requiert des ajustements et des compromis. Cet article va, je l'espère, vous aider...

À propos de l'Auteur

29 ans, passionné de photos, de nouvelles technos et de voyages, je viens du Nord de la France. Citoyen du monde (j'aime bien le terme !), j'adore le plein air, les randonnées en montagne, les promenades le long des plages... Connectés Déconnectés, c'est un projet qui me passionne dans toutes ses dimensions. Un an de découvertes, de fun et d'aventures, avec Aude et Hyouki !

4 Commentaires

  1. Calm down, relax, take it easy!

  2. Comme jadis, au delà des océans, de nouvelles terres… vous êtes des découvreurs !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer