Voyager c’est déjà toute une organisation. Et emmener son chien, ça requiert des ajustements et des compromis. Cet article va, je l’espère, vous aider à vous préparer pour votre voyage avec votre chien. Parce que oui, ces contraintes en valent la peine si vous aimez votre compagnon comme nous aimons le nôtre!

Parlez-en à votre vétérinaire

Lorsque Martin et moi avons discuté de ce projet, nous sommes immédiatement allés voir le vétérinaire pour connaître son avis sur le fait de voyager avec son chien. Puisque pour nous emmener Hyouki était une condition sine qua none, il nous fallait le feu vert du vétérinaire avant même de discuter des autres préparatifs. Nous voici donc dans le cabinet, face à un vétérinaire remplaçant qui (incroyable décidément!) avait déjà fait un tour du monde! Il nous a totalement encouragé à partir et à réaliser ce projet, et nous a plus que rassuré quant à Hyouki. Il nous a très bien conseillé par rapport à notre destination, notamment sur l’hydratation, les chiens errants en Amérique latine, les coups de chaleur, etc. Il nous a également renseigné sur la partie administrative lors du passage des frontières.

La première étape était franchie; partir avec Hyouki était tout à fait possible!

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique vétérinaire voyager avec chien
Visite indispensable chez le vétérinaire

Se renseigner sur les justificatifs à présenter pour votre chien

Pour le trajet en avion

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique voyager avec chien formalités aéroport chien
Voyager en avion avec son chien, prévenir la compagnie aérienne

Pour que votre chien vous accompagne en avion, il faut contacter rapidement la compagnie aérienne que vous avez choisie pour effectuer le vol (dans notre cas Air France). La réservation de vos billets peut se faire en ligne, mais pas celui de votre compagnon à 4 pattes. En effet, le transport d’animaux est réglementé et limité. La compagnie aérienne doit s’assurer que votre chien aura bien une place à bord sur le vol choisi. Nous avons donc contacté le service client d’Air France pour effectuer les réservations nécessaires. La confirmation peut prendre 2 ou 3 jours, et Air France nous a permis de mettre une option sur nos billets pendant ce temps pour que l’on puisse les obtenir au prix indiqué. Bref, il faut s’assurer que tout le monde pourra embarquer le jour J!

Si vous avez un petit chien ou un chat (poids inférieur à 8 kg, mais les conditions dépendent vraiment de la compagnie aérienne), celui-ci peut voyager en cabine avec vous (encore une fois bien réserver sa place à l’avance et attendre la confirmation). Hyouki, avec ses 30 kg, devra voyager en soute, dans un compartiment spécial, pressurisé. Nous avons bien sûr demandé s’il était possible d’une quelconque façon de pouvoir la garder avec nous en cabine, mais à moins d’être excessivement stressé en avion (reconnu et confirmé par les services Air France) ou aveugle, ce n’est pas possible. Curieux qu’il n’y ait pas de test relatif au stress du chien dans de telles conditions…

Pour un voyage en soute, il faut acheter une caisse de transport qui répond aux normes IATA. Il faut donc prendre les mensurations du chien pour définir la taille de la caisse. Sur leur site, d’autres recommandations sont aussi données telles que l’alimentation, l’hydratation, la sédation, etc. La caisse de transport doit répondre à pas mal de spécificités notamment sur sa rigidité et sur les charnières. A priori, il vaut mieux partir sur la marque Vari Kennel qui propose ce type de caisse. Pour Hyouki, ce sera le plus grand modèle (122x82x89 cm)! Sinon il est possible d’acheter la caisse sur la boutique Air France, mais elle ressemble très fortement aux modèles proposés par Vari Kennel, la marge d’Air France en plus.

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique voyager avec chien avion caisse transport IATA
La caisse de transport pour l’avion aux normes IATA, ici le très très grand modèle sur le site d’Air France

Pour l’aspect administratif, il faut bien sûr que tous ses vaccins soient à jour! Pensez donc à prendre son passeport européen qui montrera à la compagnie aérienne choisie que votre chien est bien en règle. De plus, ce passeport sera indispensable pour le retour en France.

Pour le passage aux douanes

Ensuite, tout dépend de votre destination. Ici un dossier très bien fait par Le Routard selon chaque pays de destination!

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique voyager avec chien passage douanes formalités frontières
Se munir des documents requis pour le passage aux douanes

Nous avions également contacté chaque ambassade pour connaître les différentes conditions d’entrée du chien dans les pays concernés. Dans notre cas, il faut présenter le carnet de vaccination à jour, un certificat sanitaire international agréé par les services vétérinaires dépendant du ministère de l’agriculture, avec apostille obtenue auprès des cours d’appel et le titrage des anticorps anti-rabiques. Facile! Nous avons déjà ce dernier document, et le certificat sanitaire international ne doit s’obtenir que quelques jours avant le départ donc il faut prendre rendez-vous avec les différents organismes pour obtenir toutes les validations dans la semaine précédant le départ. Un dernier coup de pression quelques jours avant de décoller!

On retiendra : contacter la compagnie aérienne pour la réservation des billets et les informer de la présence d’un chien, et vérifier les papiers requis au passage des frontières (votre vétérinaire peut vous aider à vous préparer!).

ConnectésDéconnectés - Roadtrip en Amérique, partir avec son chien et prendre l'avion
Quelques rappels quand on voyage en avion avec son chien

Faire les vaccins nécessaires

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique voyager avec chien vaccins formalités douanes frontières
Ne pas oublier le check-up du toutou!

Lorsqu’on sait quels pays on va traverser, il n’y a plus qu’à s’organiser pour obtenir les papiers nécessaires de votre chien. Ses vaccins sont-ils à jour? Normalement le vaccin contre la rage se fait tous les ans. Prévoyez un certain temps entre le rappel et votre départ afin de pouvoir réaliser le titrage des anticorps si besoin. Comptez environ 3 semaines pour obtenir le résultat. Pour le certificat de santé, il faut qu’il soit rédigé jusqu’à 7 jours avant le départ (dans notre cas).

Pensez aussi à sa vie en voyage : emmener vermifuges et anti-puces. Pour ces derniers, ils en font de très efficaces sous forme de cachés valables environ 3 mois. Pratique quand on voyage!

Bien équiper son chien

ConnectésDéconnectés roadtrip amérique voyager avec chien équipement chien sac à dos randonnée canicross
Un sac à dos pour le chien!

Un article entier sera dédié à la préparation de nos sac à dos. Mais votre chien aussi aura besoin d’affaires pour le voyage. Gamelles, anti-puces, vermifuges, serviette, … le quotidien quoi. Mais puisqu’il va vous suivre partout, il faut aussi l’équiper. Prévoyez un sac à dos pour lui. Il aura croquettes et eau à disposition (et c’est ça de moins à porter pour vous). Il pourra participer activement, ce qu’il appréciera parce qu’il en retirera la satisfaction d’aider, mais bien sûr surveillez la charge, cela doit lui faire plaisir pas le contraindre! Selon les activités que vous aurez envie de faire, il aura différents besoins. Dans notre cas, ce sera principalement de la randonnée, mais les paysages et les conditions seront variés. On emportera donc des chaussettes pour ses 4 pattes (entre déserts et glaciers, routes et forêts, ses coussinets vont travailler!) et de la pommade en cas de crevasses. Pour que la randonnée soit plus agréable pour vous comme pour votre chien, il est préférable de l’équiper d’un harnais avec une laisse et une ceinture type canicross. Et c’est Fenril qui va nous fournir l’équipement de Hyouki! Un grand merci à notre sponsor!

Dernière chose à prévoir : de la patience

Entre l’organisation d’un tel projet, l’approche à grands pas du départ, la préparation des affaires, les adieux aux proches, le décollage en avion et l’adaptation à la nouvelle vie en van, du stress vous allez en avoir! Et votre chien le ressentira en plus du sien. Il aura encore plus besoin de votre attention.

Alors on s’organise! Maître-mot décidément! On arrive à l’aéroport bien plus tôt. Il faut déjà arriver au moins 3h avant l’embarquement pour enregistrer votre chien. On prévoit donc encore plus tôt pour pouvoir le promener et jouer. De la patience, il en faudra encore pour le récupérer sur place et passer les douanes. Chaque formalité sera beaucoup plus longue du fait de sa présence. Mais bon, dans ce genre de voyage, on a le temps, on prend le temps et pouvoir le faire avec son animal de compagnie en vaut la peine!

Faire un roadtrip avec son chien signifie arrêts fréquents : pauses, eau, promenades. Cela veut dire adapter son itinéraire et son trajet pour accéder à des lieux pet-friendly. Mais si vous emmenez comme nous votre chien partout avec vous, vous y êtes sûrement déjà habitué. Finalement, c’est assez proche du quotidien. Mais bien sûr vous serez plus vigilants selon les destinations choisies. Dans notre cas, coup de chaleur, déshydratation, chiens errants, etc. Une vigilance importante aussi car votre chien voudra vous suivre partout, faire ce que vous faîtes, et… ne se plaindra pas! A vous d’anticiper et d’appréhender ce que vous lui imposez. Lui éviter les risques qu’il pourrait rencontrer, mais aussi lui éviter les risques qu’il pourrait s’infliger en voulant vous faire plaisir.

Des aléas peuvent arriver. Une forte fatigue, des diarrhées, bref, vous aurez peut-être à chercher un vétérinaire local pour soigner votre chien. Cela veut dire rester un temps dans un même endroit et s’occuper pleinement de son chien. Bien que cela soit évident, il faut y penser.

ConnectésDéconnectés - roadtrip américan voyager avec chien douanes vaccins formalités administratives frontières
Hyouki et sa balle fétiche!

De la patience aussi, car il faudra vraiment savoir s’arrêter pour prendre exclusivement soin de son chien. Alors on se prend régulièrement un moment pour ne faire que jouer, le laisser se reposer et le laisser découvrir. Ne pas se laisser prendre dans le « vite on va faire ça puis visiter ça, et si on fait comme ça on aura le temps de faire ça ». Non. On prend le temps, on s’empêche de faire autre chose au profit de son chien, c’est essentiel pour lui. Après tout, on l’embarque à nos côtés dans ce voyage (encore une fois on n’envisageait pas de laisser Hyouki pendant 1 an), on fait donc des compromis pour que ça soit agréable pour lui aussi. Finalement, on adopte juste un meilleur train de vie où l’on profite de tout!

Ce genre de voyage est fait pour réapprendre à profiter de l’instant, à prendre son temps. Alors on prend le temps pour soi, et pour lui!

Ça peut vous intéresser

Partir en roadtrip avec son chien Partir avec son chien à l'étranger pour un grand voyage demande un peu de préparation. Pour autant, c'est tout à fait réalisable ! Sur les routes d'Am...
Voyager, c’est aussi de la paperasse! Quand on veut voyager, il y a forcément des documents et des justificatifs à prévoir. Fort heureusement, cela peut être assez simple à obtenir, le tou...

À propos de l'Auteur

28 ans, passionnée par les voyages, la nature et la nourriture! Pas de talent particulier à part celui d'embêter Martin ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Fermer